Votre taux de rebond avoisine les 70% ? Pire il les dépasse ? Vous n’avez pas beaucoup de pages vues sur votre blog ? Vous ne savez pas quoi faire pour changer ça ?
Pour connaître mes 3 astuces pour baisser le taux de rebond, suivez le guide…

Le taux de rebond, qu’est-ce que c’est ?

La définition du taux de rebond ? Et bien c’est un chiffre, calculé par l’outil Google Analytics.
Je vous recommande de l’installer sur tous vos sites et les sites clients pour suivre les statistiques sur vos visiteurs, pages principales, temps passé sur le site, etc.

Il permet d’estimer le nombre de personnes qui arrivent votre blog puis repartent en ayant visité qu’une seule page.

Plus ce chiffre est bas, plus cela démontre de la qualité de vos pages.

taux de rebond élevé ?

Un taux de rebond élevé peut au contraire indiquer deux choses :

  • Soit le visiteur n’a pas trouvé ce qu’il cherchait sur votre page (il a été mal dirigé par un lien référent ou par votre positionnement Google) et est donc repartit aussitôt.
  • Soit il a trouvé ce qu’il cherchait mais n’a pas pris la peine d’aller plus loin dans vos autres articles.

Comment éviter cela ? Comment inciter le visiteur curieux de nature à cliquer sur au moins un autre élément de votre page (tout en le gardant SUR le blog) ?

Les articles similaires, inciter le visiteur à parcourir votre site

La première solution est de proposer des articles relatifs à celui que le visiteur vient de lire.

En effet, un visiteur a plus de 80% de chances de tomber sur un article seul comme page de destination (chiffres basés sur le mois de mars 2016 sur ce site).

Donc vous pouvez installer un plugin comme Contextual Related Posts. Il est hautement configurable, vous permet de choisir le nombre d’articles à afficher, d’exclure des catégories.

taux de rebond amélioré grâce aux articles similaires

Mais ce n’est pas la seule astuce. Car un plugin d’articles relatifs tout le monde ou presque en a un.

Le but est donc de sortir du lot, de configurer et customiser les articles relatifs pour qu’ils attirent l’œil tout de suite.

Regardez donc ces trois images où les articles relatifs ont bien été mis en valeur.

related-posts-exemples

Aucun des encarts ne se ressemble et chacun donne envie de cliquer pour lire d’autres articles.

Les plugins avec images sont à privilégier pour des blogs de voyage, photo ou cuisine. Pour des blogs moins visuels des liens suffisent.

Sur deux de ces exemples il n’y a pas d’extrait de l’article. Sachez néanmoins qu’il est possible d’en afficher un et même de régler la longueur du texte, comme le montre l’image 3.

Faire envie au visiteur avec un article précédent stylé

Découvert au gré de mes balades sur le net, le plugin upPrev vient du NY Times.

Il permet d’afficher une petite popin glissante en bas de chaque article. Elle contient le titre, l’image et un extrait de l’article précédent dans la catégorie adéquate.

Nécessitant que 5 minutes de configuration, il vous donne la possibilité d’attirer l’attention du visiteur une fois qu’il a fini de lire l’article. Vous avez deux modes d’animation pour l’affichage et vous pouvez choisir l’endroit exacte où le petit encart se positionnera (grâce au css).

Enfin l’activation de l’extrait et de la miniature de l’article n’est pas obligatoire mais reste un plus au niveau visuel.

Regardez plutôt cette vidéo pour bien voir le résultat obtenu :

Afficher des extraits sur vos pages d’archives/d’accueil

Cette fois, on n’utilise pas de plugin mais juste une fonction native de WordPress. Utilisez-vous les extraits dans vos articles ?

Vous savez cette petite case en dessous de l’encart où vous écrivez votre article… Et bien servez-vous en !

Pourquoi ? Car, la plupart du temps c’est ce qui apparaît sur votre page d’accueil.

Et préférez-vous faire confiance à WordPress pour qu’il coupe votre introduction à l’endroit le plus inapproprié ?
Ou bien voulez-vous vous même indiquer quel texte doit figurer sur votre page d’accueil ?

Et des textes d’introduction qui incitent à cliquer pour en savoir plus sur le sujet ce sont des pages vues en plus et donc un taux de rebond en baisse !

 

Voilà donc un article qui va vous aider à baisser votre taux de rebond. N’hésitez pas à mettre en place toutes ces techniques, à tester pendant deux semaines ou un mois et à revenir poster vos résultats ! Et vous pensez-vous que ces conseils peuvent augmenter le nombre de pages vues ?

Gagnez du temps en tant que webmaster !
Recevez le guide gratuit avec 4 outils que j'utilise tous les jours pour gérer mon activité de webmaster plus efficacement et gagner du temps !
I agree to have my personal information transfered to MailChimp ( more information )
Partager :
FERMER
CLOSE