Boostez votre activité de Webmaster !

Comment bien gérer vos liens entrants ?

Besoin d'avoir du temps pour travailler sur VOS projets en plus de ceux de vos clients ?
Téléchargez ici le guide sur 4 outils pour gagner du temps en tant que webmaster

En travaillant sur mes projets (un lancé au début de l’année, un autre il y a quelques jours) mais aussi en (re)lançant quelques sites de niches, je me suis fait un planning pour l’acquisitions de liens entrants.

Si, en effet, le contenu doit rester une phase importante d’un projet (au moins 50% du temps), l’autre partie doit être dédiée au temps qu’on doit passer à référencer son site.

En 2016, cela reste bien sûr une étape indispensable, bien que délicate pour attirer des visiteurs.

Voici donc ma réponse à la question comment bien commencer à référencer son site.

J’ai adopté ce planning pour deux types de projets différentes : les sites avec newsletter et communauté et les sites de niches.

Pourquoi mettre en place une stratégie de liens ?

Tout d’abord, l’intérêt est de vous fixer un minimum de liens à réaliser vers votre site chaque jour ou semaine.

Cela vous donnera un cadre qui vous permettra de vous y tenir mieux que si vous n’aviez rien d’écrit, rien de prévu, rien de concret.

Ensuite vous saurez tout de suite (grâce aux outils d’Analytics), quel type de liens vous apporte beaucoup de trafic, quels autres liens mieux vaut abandonner.

Vous verrez rapidement aussi s’il faut multiplier vos actions de recherche de liens ou bien si pour le moment, tout va bien de ce côté.

  • Le but sera d’éplucher vos requêtes principales (et secondaires).
  • Puis de vérifier votre positionnement sur chacune.
  • Enfin d’estimer s’il faut rajouter des liens ou pas pour avoir un meilleur positionnement.

Parfois en effet, il suffit de retravailler le contenu, ou d’en rajouter pour gagner quelques places sur Google 🙂

référencer son site

Comment bien référencer son site quand vous débutez ?

En fait ce n’est pas forcément très compliqué mais ça demande un peu de rigueur, d’organisation parfois d’imagination mais surtout ça demande de bannir la procrastination !

Fixez-vous des quotas

C’est peut-être un peu facile mais avec des quotas précis et chiffrés de nombre de liens à atteindre par semaine, vous pouvez savoir où vous en êtes.

Cela vous donne aussi la possibilité d’éviter de faire trop de liens pendant quelques jours puis rien pendant des semaines.

Google n’aime pas trop (et donc votre positionnement pourrait en pâtir).

Bref, l’objectif est d’être régulier, y aller petit à petit plutôt qu’en mode bourrin 😉

Pour mes sites “projets”, j’essaie de faire:

  • 1 annuaire de qualité par semaine pendant les 2 premiers mois : Ce qui fait 8 liens. Je tiens à rappeler qu’il vaut mieux un petit annuaire thématique qu’un gros annuaire généraliste. Cela donne quelques liens intéressants (souvent avec des ancres désoptimisées).
  • 1 commentaire par jour : Je commente assez régulièrement des blogs de ma thématique car tout simplement elle m’intéresse. Le but là est de cadrer mes interventions et ne pas trop en faire.
  • 1 article invité par mois : Je suis moyennement convaincu par ce type de promotion mais c’est sûrement dû au fait que j’en ai fait assez peu finalement. Mais clairement un ou plusieurs liens dans un contenu long, de qualité… ne peut que rapporter.
  • 1 pub sur Facebook de 5 à 7 jours par mois, ou tous les 2 mois : Dépendant de ce que je veux promouvoir, cela peut être un webinair, une formation en ligne ou tout simplement la newsletter. Cela ne fait pas de miracles mais permet par contre de bien booster les inscriptions. Par contre, c’est plus de la visibilité que du référencement.

Pour mes sites de niche, cela ressemble plutôt à ça :

Vous avez apprécié cet article ?
N'en ratez plus un seul en vous inscrivant ici !

  • 2 annuaires de qualité par semaine pendant les 2 premiers mois : 16 liens en 2 mois, c’est déjà un bon début.
  • 1 lien dans un article de blog par semaine : 16 liens de plus en 2 mois. Par contre là, vu le travail à faire, je délègue souvent la rédaction.
  • quelques commentaires : pas de chiffres précis car cela dépend surtout du nombre de blogs intéressants présents dans la niche visée

Avec ce genre de planning, cela me permet d’étaler l’acquisition de liens pour ne pas se dégoûter.

Notez vos demandes de liens et leur date

La chose importante à garder en tête : vous devez suivre vos liens et repérer ceux qui n’ont pas été acceptés.

Je pense que la meilleure façon de le faire c’est de tout noter dans un fichier excel par exemple. Il suffit de faire plusieurs colonnes avec une date de soumission, le site où lien doit être déposé, le type de lien (éventuellement) et l’ancre utilisée. Vous pouvez également avoir une colonne date de validation ainsi que le texte soumis.

C’est pratique pour tous les liens que vous ne contrôlez pas (c’est à dire la plupart !).

C’est parfait pour attendre la validation d’un annuaire. En général au bout d’un mois, je supprime la fiche (si je peux) et je vais reposter mon texte ailleurs.

C’est aussi utile pour les commentaires de blogs. Pour voir s’ils seront (un jour) validés et aussi pour les demandes d’articles invités.

 

Voilà donc quelques conseils pour bien référencer son site dès le début et gérer une stratégie d’acquisition de liens efficace.

N’oubliez pas que référencer son site est une course de fond et qu’il ne sert à rien de se précipiter.
Il est toujours mieux d’obtenir 10 liens de qualité que 100 liens sans rapports avec votre thème.

Donc retroussez vos manches et à vous les premières positions dans Google 🙂

Gagnez du temps en tant que webmaster !
Recevez le guide gratuit avec 4 outils que j'utilise tous les jours pour gérer mon activité de webmaster plus efficacement et gagner du temps !
Partager :

4 commentaires

    • @Stephanie : Pas de soucis ! N’hésite pas à me dire ceux que tu utilises 😉

      Répondre
  1. L’article est très intéressant au niveau de la méthodologie. L’idée des quotas est bonne. En formation SEO, je donne aussi ce genre d’indications. Plus on est concret, mieux ça fonctionne.
    Au niveau des objectifs, j’ajouterai d’obtenir des partages sur les réseaux sociaux (twitter, fb, pinterest… en fonction de ses objectifs)

    Répondre
  2. @Jérome : Tout à fait, on peut aussi fixer des objectifs sur les réseaux sociaux mais ça sort un peu du cadre du référencement pur et rentre plus dans la promotion globale du site 🙂

    Répondre

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FERMER
CLOSE
4 outils dont je me sers au quotidien pour gagner plusieurs heures par jour, le guide !cliquez ici
+ +