Boostez votre activité de Webmaster !

Comment mettre en place un site en plusieurs langues ?

Besoin d'avoir du temps pour travailler sur VOS projets en plus de ceux de vos clients ?
Téléchargez ici le guide sur 4 outils pour gagner du temps en tant que webmaster

Quand vous possédez un site qui marche plutôt bien, vous aurez peut-être à terme envie de faire la traduction du site dans d’autres langues ? Ou bien vous vous posez des questions sur la traduction et le multilingue dès la création d’un site client présent dans plusieurs pays ?

Comment faire pour mettre en place deux ou plusieurs langues sur un site ? Comment traduire les articles de blog ? Voilà des questions auxquelles on répondra dans cet article :

Pourquoi créer un site en plusieurs langues ?

La raison la plus évidente ?
Pour drainer plus de visiteurs et donc avoir plus de lecteurs potentiels.

Par exemple, si vous possédez déjà un blog bien établi en français, le fait de le traduire en anglais pourra toucher un autre public.

Vous gagnez donc deux fois plus de lecteurs par article sans avoir besoin de créer de contenu original.

Vous pouvez aussi prouver votre expertise dans une autre langue et peut-être devenir plus populaire/connu/lu que dans votre langue maternelle (cela peut s’expliquer par un nombre plus restreint de blogs sur le même sujet dans une autre langue).

Egalement vous pourrez améliorer votre référencement sur certains mots clés et vous positionner sur d’autres (dans le cas d’un seul blog).
Dans le cas de plusieurs blogs, c’est votre visibilité qui sera accrue avec vos différents projets.

Enfin, côté clients, certains d’entre eux ont d’emblée des prospects qui parlent des langues différentes. C’est souvent le cas par exemple pour des clients canadiens, suisses ou encore belges.

Comment créer un blog multi-langues ?

1. Deux articles pour un seul sujet

Cette méthode est vraiment simple à implémenter pour n’importe qui et ne nécessite aucune connaissance technique.

Tout ce que vous avez à faire c’est d’écrire deux articles pour le même sujet, dans 2 langues différentes avec chacun son propre titre et sa propre description optimisés, ses propres mots clés et son propre contenu.

Avantages :

Simple, rapide, facile, les deux articles restent sur le même blog.

Inconvénients :

Pas ce qu’il y a de plus simple à gérer au niveau des catégories & tags et enfin risque accru de Duplicate Content.
Pas top non plus pour les utilisateurs qui peuvent y voir un côté fouillis de votre site.

traduction site : quels outils

2. Un site multilingue

Une solution moins fouillis que la première et également plus intuitive.

Utilisez un plugin WordPress comme WPML pour switcher rapidement entre deux langues et présenter le contenu adéquat aux visiteurs.

Avantages :

Facile à prendre en main, optimisé pour le référencement car chaque page, article, catégorie, a son homologue dans l’autre langue.

Inconvénients :

Un seul blog avec plusieurs langues qui peut devenir compliqué à gérer si vous dépasser un certain nombre de langues.

Exemple :

Ce site de home staging en français et en anglais

3. Deux (ou plusieurs) sites séparés

Cette fois vous gardez votre blog mère dans la langue d’origine et vous créez d’autres blogs avec les articles traduits dans les langues voulues.

Avantages :

Des articles uniques sur chaque blog, un environnement plus simple et plus propre à gérer. La possibilité d’avoir un nom de domaine adapté à chaque public.

Vous avez apprécié cet article ?
N'en ratez plus un seul en vous inscrivant ici !

Inconvénients :

Deux blogs à gérer = deux fois plus de travail de référencement, positionnement, correction, design…

Exemple :

TraficMania en français et WebmarketingSaga qui traite des mêmes sujets en anglais

Comment réaliser la traduction du site ?

1. Traduction manuelle et personnelle

Vous connaissez une langue étrangère aussi bien que votre langue maternelle ?

Vous l’avez pratiquée pendant de nombreuses années et vous pourriez rédiger des articles techniques dans cette langue ? Cette méthode est faite pour vous !

Vous allez devoir vous atteler à choisir vos articles à traduire (tous ou seulement une partie), à les relire, les traduire dans le même esprit, les mettre en forme puis les poster.

Cette méthode est certes chronophage mais vous assure un travail de qualité et également que les articles dans la langue cible voudront bien dire la même chose que ceux écrit dans la langue source.

Surtout, si vous le faites vous-même, vous êtes assuré de garder le même style et le même ton, chose très importante dans le blogging (et la visibilité en ligne en général).

2. Traduction manuelle et externalisée

Cette fois vous allez faire appel à un traducteur professionnel qui pourra vous traduire les articles que vous lui aurez indiqués.

En fonction du contrat que vous aurez conclu avec votre prestataire, il sera chargé de traduire uniquement les articles.

Il pourra aussi les mettre en forme et les poster voir même en faire le référencement et la promotion.
N’hésitez pas, dans ce dernier cas, à vous assurer que la personne avec qui vous travaillez possède bien les compétences adéquates.

Cette méthode est utile pour ceux qui ont un peu d’argent à investir et à contrario très peu de temps.

Elle est parfaite pour ceux qui veulent obtenir un nouveau contenu à haute valeur ajoutée sans s’en occuper pour continuer à avancer sur leurs propres projets.

3. Traduction automatique

Cette fois, rien n’est fait manuellement, vous passez simplement votre site dans un outil automatique de traduction de site et le laissez tel quel.

Cette méthode est utile si ce sont les visiteurs eux-mêmes qui traduisent votre page grâce à un bouton présent sur votre site.

Dans ce cas ils sont au courant que cette méthode n’est pas fiable à 100% et qu’elle leur permettra de comprendre ce que vous vouliez dire sans pour autant que ça soit parfait.

4. Traduction automatique retravaillée

La première chose à faire dans cette méthode est de passer votre article dans une moulinette automatique de traduction : Google Trad’ est bien pratique pour cela.

Ensuite vous allez vous même ou un prestataire, repasser derrière pour améliorer la cohérence du texte et corriger quelques fautes de style ou de construction.

Un mélange entre la méthode automatique et manuelle vous permet un gain de temps et/ou d’argent considérable par rapport à la méthode manuelle tout en ayant une qualité intéressante contrairement au tout automatique.

Attention cependant à ce que Google ne puisse pas vous repérer en contenu dupliqué, même dans une autre langue…

 

Voilà donc les méthodes pour rapidement faire la traduction du site et le lancer dans une seconde langue.

Que pensez-vous d’un tel projet ? Avez-vous déjà travaillé avec des clients aux sites multilingues ?

Gagnez du temps en tant que webmaster !
Recevez le guide gratuit avec 4 outils que j'utilise tous les jours pour gérer mon activité de webmaster plus efficacement et gagner du temps !
Partager :

Envoyer le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FERMER
CLOSE
4 outils dont je me sers au quotidien pour gagner plusieurs heures par jour, le guide !cliquez ici
+ +